Eric Heidsieck en quelques mots
Eric Heidsieck est un pianiste concertiste français qui possède un
répertoire de soliste hors du commun qu'il a joué dans le monde
entier
salué par la presse comme "l'Homme des intégrales"

Intégrale des Suites de Haendel
Intégrale des Partitas de Bach
Intégrale des Sonates de Mozart
Intégrale des Concertos de Mozart
Intégrale des Sonates de Beethoven
Intégrale de l'œuvre de Fauré
Les Sonates de Hindemith
Intégrale de l'œuvre pour piano et violoncelle de Beethoven avec
Paul Tortelier
Les 24 préludes de Michel Merlet
Au Kochi Palace Hotel (Japon, 2000)
Au Kochi Palace Hotel
(Japon, 2000)
Eric Heidsieck a joué plus de 70 concertos, de Bach à Bartok, avec les plus grands chefs d'orchestre et dans
le monde entier.

USA: Mehta, Szell, Paray, Barkin, Herbig
Japon: Watanabe, Wakasugi, Hasahina, Tesuka, Sado, Irokami, Saito
Hong Kong: Graaf
Corée: Graaf
URSS: Kondrachine, K. Sanderling, Salwarowski
Allemagne: Krips, Mazur, Rieger, Ancerl, Kegel, Albert, Konwitschny, T. Sanderling, Kurz
Belgique: Vandernoot, André, Brussen
Luxembourg: Froment
Suisse: Sacher
Autriche: Graaf
Monaco: Fremaux
Hollande: Magt, Vogh
Royaume Uni: Hurstn Pritchard, Sargent, Silvestri, Groves, Bleck, Davies, Boult, Avison
Irlande: Broïn
Ecosse: Galliera
Espagne: Horenstein
Portugal: De Almeda, Freitas Branco
Vénézuela: Maturet, Piantini, Romero
Brésil: Wisloski
Argentine: Fontella, Calderon
Uruguay: Houtmann
Paraguay: Jimenez
Pérou: Ferreiras
Afrique du Sud: Zecchi, Portmann, Francis
Pologne: Rowicki, Mysinski
Hongrie: Somogyi
Bulgarie: Stephanov

et en France: avec
Gilbert Amy, Tony Aubin, Serge Baudo, Philippe Bender, Roberto Benzi, Jean-Sébastien Bereau, Richard
Blareau, Roger Boutry, Jean-Claude Casadesus, Pierre Dervaux, Gérard Devos, Jean Fournet, André Girard,
Théodore Guschlbauer, Maurice Hewitt, Forian Hollard, Jean-Pierre Jacquillat, Maurice Leroux, Jean
Martinon, Jean Morel, Jacques Murgier, Paul Paray, Michel Plasson, Manuel Rosenthal, Joël Rigal, Marc
Soustrot, Bernard Thomas, Jean-Jacques Werner...

Eric Heidsieck, à ce jour, a réalisé 107 enregistrements, partagés entre les firmes:
EMI, (VSM; la Voix de Son Maître), Charlin, Cassiopée, Metropole, JVC Victor, Teichicu, Intégral, King
International, PianoVox et Ogam.
Eric Heidsieck avec le chef d'orchestre Roberto Benzi
Avec le chef d'orchestre Roberto Benzi
après la répétition de la Ballade de Fauré
à Bordeaux, en décembre 1974

Eric Heidsieck est l'auteur d'un cahier de cadence pour tous les concertos de Mozart, il a également
composé plusieurs cycles de mélodies sans oublier sa célèbre paraphrase sur le thème de la Marseillaise
à la manière de 23 compositeurs (disque-compact ARB et partitions aux Editions Symétrie).
Il a écrit un essai sur la différenciation des signes musicaux de Volume et d'Espace, fruit de plusieurs
années de recherche.

Enfin, après le succès de son intégrale des 32 sonates de Beethoven, Eric Heidsieck enregistre
actuellement une nouvelle intégrale pour le label Ogam. Le premier volume, regroupant les 3 dernières
sonates (opus 109, 110 et 111) est disponible, le deuxième volume paraîtra en novembre.
Consultez "les enregistrements disponibles"

Eric Heidsieck
50 ans de carrière internationale


Né à Reims en août 1936, Eric Heidsieck, médaillé de la ville de Paris et de la ville de Reims, a
fêté le 2 mai 1996, au Carrousel du Louvre, salle Delorme, cinquante ans de carrière
internationale
. Jubilé couronné par cinq intégrales et plus de 70 concertos.

Depuis 1980, Eric Heidsieck s'est mesuré à la composition : cadences et transcriptions, et une
Paraphrase en 23 variations sur le thème de la Marseillaise qu'il a joué en 1995 en l'Hôtel
National des invalides. (Éditions Symétrie / Lyon : Hommage à Rouget de l'Isle) et
enregistrement ARB - Récital « live » à Strasbourg 1988

Depuis cinq ans, son activité discographique se caractérise par sa variété et son intensité : 20
CD sont parus
parmi lesquels, 12 concertos de Mozart sous la direction de Hans Graaf (JVC
Victor). L'année 1997 marque son retour sur les scènes françaises, alors qu'il a décidé de
renoncer à l'enseignement qu'il dispense au CNSM de Lyon. 18 années riches de contacts
privilégiés qui furent les siens avec la nouvelle génération de pianistes qu'il a eu le bonheur de
former.
C.N.S.M. de Lyon: Eric Heidsieck et sa classe en juin 1998 avant de les quitter...
Quatre années après la ressortie chez EMI des 32 sonates de Beethoven en coffret
qui connait toujours un grand succès commercial, Eric Heidsieck réenregistre pour
OGAM
(anciennement PianoVox) une nouvelle intégrale dont les deux premiers CD ont
été accueillis par une nouvelle génération de critiques avec un intérêt redoublé. (Prix
du disque au Japon 2001
)

Le Maître totalise aujourd'hui 101 enregistrements dont deux furent récompensés par un
Grand Prix du Disque tandis qu'un troisième, consacré à Gabriel Fauré, s'est vu
attribuer un Diapason d'Or.
"Buttes Chaumont" en janvier 2003 où ont eu lieu les
enregistrements fait par Jolanta Skura pour Teichiku
(récital Fauré, liszt etc ...). Photo prise en janvier 2003
par Naoto Naualu, ami de passage.
Parallèlement à sa carrière de concertiste Eric Heidsieck, compositeur, a créé en 1992
deux cycles de mélodies chantés par Lionel Peintre dont l'un repris par le baryton Pierre-
Yves Prouvost et, avec le concours du baryton François Gautier le 16 juin 2001 un
nouveau cycle de 24 mélodies
sur le thème des quatre éléments (Eau, Terre, Air, Feu)
inspirées par des poèmes de Maurice Courant. (parus en 2002 aux Editions Symétrie)
ainsi que les cadences pour les concertos de Mozart pour Piano (Egalement
disponible aux Editions Symétrie) - Flûte - Hautbois - Basson et Flûte et Harpes ainsi
que pour les concertos de Beethoven n°2, n°3 et n°4.
Eric Heidsieck est fréquemment appelé pour des jurys de concours internationaux
(Maryland festival USA).
Répétition générale des "Quatre éléments" avec François
Gauthier chez Marguerite et Lily Boucher, le 24 mai 2001.
En 1979, Eric Heidsieck soufflait trois bougies : ses quarante trois ans, son cinquantième
disque couronné par un Grand Prix et son millième concert.

En pleine ascension, le soliste préféra pourtant se tourner vers la recherche de l'art, en
donnant du temps à la réflexion.

A un moment significatif de sa carrière de pianiste, Eric Heidsieck opta pour la voie de la
pédagogie afin de transmettre une culture reçue de ses Maîtres, Alfred CORTOT et
Wilhelm KEMPFF, consacrant 18 ans de son activité à l'enseignement supérieur en
France (CNSM de Lyon) et au Japon dont il continue aujourd'hui ses master-classes lors
de ses fréquentes tournées en Asie.
Après un récital au Kochi Palace Hotel. Japon, oct. 1998
La passion de la musique l'entraîna naturellement à la composition. En 1989, il recevra la
distinction unique d'être élu pianiste officiel français pour la célébration du bicentenaire
de la République, pour son œuvre « Paraphrases sur le thème de la Marseillaise
» en
hommage à Rouget de L'ISLE.

Depuis, les enregistrements se succèdent à un rythme croissant. Aujourd'hui, c'est un
homme accompli, plein de vitalité et d'ardeur qui soulève au Japon l'émotion et l'admiration
du public, prêt à reconquérir la première place de virtuose de sa génération dans son pays.
ils l'ont dit...

"Vous êtes le confrère unique au monde. Je vous admire..." (Arthur Rubinstein)

PARIS, "Le premier pianiste de sa génération" (Clarendon)
LONDRES, "Un jeune maître" (Beethoven, 5ème concerto)
BOSTON, "Une technique comparable à celle des géants du clavier"
CAT-TOWN, "The top French pianist" (Ravel, concerto pour la main gauche)
SALZBOURG, "Le miracle a eu lieu..." (Brahms, 2ème concerto)
DRESDE, "Un pur événement" (Mozart, concerto en ut mineur)
ROME, "Un ottimo pianista" (Mendelssohn, sonate de Pâques, 1ère mondiale)
LA HAYE, "Un phénomène"
GENEVE, "Un très grand pianiste"
VIENNE, "Pas seulement français..."
VARSOVIE, "Un grand maître du piano"
BUENOS AIRES, "Un des artistes les plus cultivés"
MONTEVIDEO, "Le meilleur soliste de la saison"
BERLIN, "Envergure et grand souffle" (Spann weite und grosser Atem)



Présentation faite par la revue Piano lors de son
interview à paris en 2005